Deux grands classiques de la littérature à lire impérativement

La littérature est l’une des formes d’expression artistique les plus durables des civilisations humaines. Beaucoup d’écrivains brillants dans l’univers des chroniques livres n’ont pas notamment manqué de marqué ce milieu par leur talent. Cela inclut

La littérature est l’une des formes d’expression artistique les plus durables des civilisations humaines. Beaucoup d’écrivains brillants dans l’univers des chroniques livres n’ont pas notamment manqué de marqué ce milieu par leur talent. Cela inclut Herman Melville avec Moby Dick ou encore Jane Austen avec Orgueil et Préjugés.

Moby-Dick

Moby-Dick n’a pas été bien reçu au moment de sa publication. Il a fallu des décennies avant que les gens ne commencent vraiment à réaliser à quel point il était formidable. Le sentiment négatif son égard se répète d’ailleurs chaque année lorsque des étudiants se trouvent forcés de le lire.

C’est assez compréhensible quand on sait que le livre porte avant sur la chasse à la baleine au 19e siècle. Herman Melville emploie aussi un vocabulaire atypique de 17 000 mots uniques pour illustrer son histoire. Cela en effet l’un des romans les plus denses de l’histoire de la littérature.

Et pourtant, malgré ces problèmes en surface, Moby-Dick mérite à juste titre sa place de grand classique de la littérature. Ce livre a établi le terme ‘baleine blanche’ comme un raccourci pour définir une obsession téméraire et dangereuse. Le nom du capitaine Achab est également utilisé comme sténographie culturelle pour une figure d’autorité folle d’obsession.

Moby Dick n’est pas juste une histoire de plusieurs pages sur un homme qui va chasser une baleine. Il explore aussi des thèmes complexes et insaisissables sur l’existence, la moralité et la nature de la réalité. Ce livre est dense, stimulant et absolument génial. Réservez entre 13 et 15 heures de votre temps pour le lire. Vous pourriez être agréablement surpris de tout ce qu’il peut vous apprendre.

Par ailleurs, notre page contact est disponible sur ce lien. En effet, vous n’avez qu’à cliquer le lien, remplir les formalités et envoyer votre message pour nous contacter.

Orgueil et Préjugés

Orgueil et préjugés est une source d’inspiration pour beaucoup de romans modernes. Ce livre est d’une modernité surprenante bien qu’il ait été écrit au début du 19e siècle. Jane Austen est si naturel dans son écrite que les gens ne voient pas toutes les qu’elles utilisaient.

Orgueil et Préjugés est une belle histoire sur le mariage, la classe sociale, les mœurs, la croissance personnelle et l’évolution. Orgueil et Préjugés a concrètement développé le concept de deux personnes qui se détestent au début, mais qui finissent par s’aimer. L’histoire est si parfaitement construite qu’elle est plus ou moins reprise à l’identique par les auteurs modernes. L’exemple le plus évident à ce titre est la série des  ‘Bridget Jones’.

L’histoire d’Orgueil et Préjugés peut être adaptée pour certains anachronismes du langage et de la technologie moderne. Il dépend concrètement que les idées sur le mariage, les relations ou la famille n’ont pas changé depuis l’époque d’Austen. Orgueil et Préjugés est un de ces rares romans classiques que l’on peut apprécier sans trop réfléchir. Et après 10 heures de lecture, certains pourraient avoir envie de faire durer le plaisir sur une semaine ou deux.

Ce roman est aussi remarquable construits. Il ne peut qu’être apprécié pour son langage et son esprit. Cela commence avec sa brillante phrase d’ouverture. Celle-ci dit que la nécessité pour un homme célibataire et fortuné d’avoir une épouse est une vérité universellement connue.

A lire aussi : les bienfaits de la lecture sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons